mercredi 19 mars 2008

Avec la Sécu, restons serein

L'Assurance Maladie ne tourne pas rond. Ce n'est pas surprenant car tu as bien dû un jour t'en rendre compte toi aussi. J'ai d'ailleurs un exemple assez marrant à te confier : aujourd'hui je reçois trois lettres en provenance de notre bonne vielle Sécu. Trois lettres le même jour c'est étonnant, alors je m'empresse de les ouvrir et je constate que ces lettres n'ont servi à rien. Du papier gâché et La Poste qui se frotte les mains : sur les trois, deux sont parfaitement identiques et me demandent différents éléments afin de compléter mon dossier de mon accident du travail. Mis à part quelles soient en double, il n'y a rien à redire si ce n'est que la troisième lettre annule les deux premières en m'indiquant qu'en fait, non, les différents éléments que la Sécu me demandait, elle les avait déjà... J'espère que je suis un cas particulier car même si les lettres sont éditées par informatique elles sont néanmoins signées au bic par la responsable de service. La fonction publique, quel travail merveilleux !

4 commentaires:

Vince a dit…

c'est sûr le secteur privé c'est tellement mieux !
"marrant" et facile cette façon de reproduire des stéréotypes et de mettre dans le même sac tous ceux qui travaillent dans le secteur public...

ßertrand a dit…

Comme tu le dis, le privé pour certaines fonctions, serait bien plus efficace.

Vince a dit…

Ce qui serait efficace aussi, ce serait de consacrer de réels moyens humains et financiers pour le secteur public (= au service du public).

Du coup tu attendrais moins longtemps et serais mieux soigné à l'hôpital, si tu vois ce que je veux dire...

ßertrand a dit…

Je ne suis pas contre le public (encore une fois, pour certains secteurs). Ce que je déteste en revanche, c'est la "mentalité public". Des stéréotypes ? Pas si sûr malheureusement...