dimanche 3 janvier 2010

Figth Club

Premier film de l'année que je me matte. Cela faisait un bout de temps que je ne l'avais pas vu alors quel plaisir de le revoir !


Par contre il m'a donné envie de me battre. Je ne savais pas avec qui puisque mes frères sont partis… Je me suis trouvé mal pour savoir comment provoquer une bagarre. Du coup, je me suis contenté d'une séance de sport. J'ai trouvé ce que je pouvais pour réduire cette récente animosité…

Voici une citation du film en passant (désolé Nico, je n'ai pas pu en prendre une autre…) :

« Putain, j’vois ici les hommes les plus forts et les plus intelligents que j’aie jamais vu. J’vois tout ce potentiel, et j’le vois gâché. J’vois une génération entière qui travaille à des pompes à essences, qui fait le service dans des restos, qui est esclave d’un petit chef dans un bureau.

La pub nous fait courir après des voitures et des fringues, on fait des boulots qu'on déteste pour se payer des merdes qui nous servent à rien. On est les enfants oubliés de l’histoire mes amis, on n’a pas de but ni de vraie place ; on n’a pas de grande guerre, pas de grande dépression. Notre grande guerre est spirituelle, notre grande dépression, c’est nos vies. La télévision nous a appris à croire qu'un jour on serait tous des millionnaires, des dieux du cinéma ou des rock stars, mais c’est FAUX. Et nous apprenons lentement cette vérité. On en a vraiment, vraiment, plein le cul. »


2 commentaires:

Nico a dit…

"J’avais envie de loger une balle entre les deux yeux de tous les pandas qui n’était pas foutu de baiser pour sauver leur espèce."

:D

ßertrand a dit…

"Vous n’êtes pas exceptionnels, vous n’êtes pas un flocon de neige merveilleux et unique, vous êtes fait de la même substance organique pourrissante que tout le reste, nous sommes la merde de ce monde prête à servir à tout, nous appartenons tous au même tas d’humus en décomposition."